samedi 17 juin 2017

Eau de parfum Verlaine

A réception du joli livre Ma petite fabrique à parfums (50 recettes et formules pour créer ses senteurs naturelles : parfums, eaux de toilette, objets parfumés, brumes d'oreiller...) par Sylvie Hampikian, fraîchement paru aux Editions Terre Vivante, j'ai de suite tenté la recette de vinaigre de toilette, que tu retrouveras sous un autre post du blog.

Et puis, j'ai bien entendu été séduite par la vingtaine de recettes d'eaux de parfum, de toilette et de cologne proposées !

Difficile d'en choisir une parmi celles-ci, mais j'ai finalement jeté mon dévolu sur l'eau de parfum pour femmes Verlaine.

De plus, ma collection d'huiles essentielles me fournissait déjà la moitié des ingrédients, alors gooooo !

eau de parfum Verlaine (photo : Delias)


Il nous faut :

base parfum ou alcool à 90° non dénaturé (50 ml)
HE petit-grain bigaradier (22 gouttes)
HE ylang-ylang (16 gouttes)
HE litsée citronnée (16 gouttes)
HE géranium rosat bourbon (16 gouttes)
HE palmarosa (12 gouttes)
HE lavande vraie (8 gouttes)
HE citron (6 gouttes)
HE clou de girofle (4 gouttes)

Ensuite, la réalisation est des plus simples : on verse une à une les huiles essentielles dans la base parfum / alcool, en mélangeant à chaque fois, pour bien répartir les arômes, et on verse la préparation dans un joli flacon.

Afin de trouver son équilibre et se bonifier, l'eau de parfum reposera quelques semaines (1 mois pour les plus patientes), à l'abri de la lumière et de la chaleur ; on l'agitera doucement de temps en temps.
 
Attention, comme pour tous parfums, il convient de ne pas s'exposer au soleil dans les heures suivant l'application, certaines HE étant photosensibilisantes (mieux vaut de toute façon vaporiser sur les vêtements que sur la peau).
Bien lire aussi les fiches de chaque HE et les contre-indications et de préférence, ne pas utiliser quotidiennement.

Cette formule d'eau de parfum contient des fruits (citron), des fleurs (ylang-ylang), des feuilles (géranium) et des branches (petit-grain bigaradier), et offre donc un bouquet olfactif complet

La saison printemps-été me semble indiquée pour cette eau fraîche et fleurie.
Je vais pouvoir alterner avec mon eau de parfum chouchou  ;-)



4 commentaires:

  1. Bonjour !
    La fragrance doit être envoutante avec toute ces huiles essentielles ! Je n ai pas la girofle et la palmarosa peut être bientôt �� j ai déjà fait 2 ou 3 parfums dont j avais beaucoup aimé la senteur, ce serait l occasion de renouveler l expérience �� merci pour cette belle recette et bises
    Loriane

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour Loriane, effectivement, le rendu est tout autre que ce que l'on peut trouver dans le commerce. Le fait-maison permet tant de combinaisons ! Je te souhaite un bon dimanche.

      Supprimer
  2. bonjour, merci pour ce partage. je crois que j'ai tout mais une question... tu parles de solution hydroalcoolique ? où est l'eau stp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, dans cette recette, uniquement de l'alcool (certaines recettes contiennent des hydrolats), je vais corriger. Bon dimanche !

      Supprimer

Qu'en pensez-vous ? Avez-vous des questions ?